Faire de la « béance causale », le soutien inconditionnel du sujet, par Amin Hadj-Mouri

Si j’ai accepté de  répondre positivement à la demande du Centre Camus, concernant la prise en charge de parents d’enfants  dits autistes  (selon les critères médico-psychologiques qui excluent la subjectivité), c’est pour montrer –en acte- que le discours psychanalytique n’est pas une idéologie  qui sert à convertir –hystériquement  entre autres façons- mais à subvertir, en […]